Du 11 au 13 octobre, au monastère dominicain de Cracovie, nous avons organisé un atelier de chant de messe à la gloire de Sainte Marie, animé par Marcel Pérès.

Bien que les Dominicains des dernières décennies soient bien connus des passionnés de liturgie pour leurs nombreux chants polyphoniques, les compositions pratiquées dans ces ateliers avaient une caractéristique unique : il s’agissait d’un arrangement à trois voix de mélodies grégoriennes traditionnelles de Graduale simplex. De plus, Marcel Pérès, qui a animé les ateliers, il les a composés spécialement pour notre Fondation.

Plusieurs de personnes ont participé à l’atelier de trois jours. Les pièces – pour deux voix masculines et une voix féminine – ont résonné dans la basilique dominicaine lors de la messe « Fatima » le 13 octobre à 17h. En plus de l’ordinarium polyphonique latin pour les messes, les fidèles ont pu écouter le chant monophonique Salve Regina de le bréviaire préparé à Chypre pour les chanoines du Saint-Sépulcre qui s’y installèrent après 1291 (Chantilly, musée Condé, ms. 1076).

La nouvelle messe mariale composée par Marcel Pérès s’inscrit dans les compétences des chœurs liturgiques interprétant des chants des recueils de chants dominicains « La Trinité inconcevable » vol. I et II, et on espère qu’il sera plus popularisé.